Général

  • Mais pourquoi est-ce que ce blog paraît mort ou oublié ?

     

    L'EXPLICATION 

     

    Nous n’avons pas (encore) abandonné le métier par désespoir ou parce que nous avons gagné au lotto (dommage), nous avons toujours autant de travail et le temps consacré à l’écriture est assez réduit.

     

    Par contre, j’ai un peu trop apprécié la facilité de communication que m’offre l’affreux Facebook, je n’aime pas FB, mais il faut avouer qu’il est drôlement plus facile de publier au quotidien sur FB que sur le blog de la ferme.

     

    Je ne vais bien sûr pas, vous enrôler de force dans le monde féroce de FB, mais sans y être inscrit vous pouvez quand même lire les péripéties de la ferme sur notre page, il suffit de faire descendre le bandeau d’invitation à vous y inscrire en cliquant sur "plus tard" et avoir ainsi une vue plus dégagée de la page.

     

     

    SOLUTIONS ?!?

     

    Je vais tenter de m’accrocher pour recommencer à vous faire partager notre quotidien sur le blog et de vous tenir au courant de ce qu’il y a de disponible à la vente, vous aurez compris que l’utilisation de l’interface du blog n’est pas aisée et me rebute un peu.

     

    J’espère réussir à créer le site web, ce qui permettrait d’avoir un outil de communication agréable à la lecture et plus simple et plus rapide à gérer, avec en prime, une page consacrée à une boutique en ligne, où vous pourrez retrouver les colis de viande fraîche ainsi que mes créations en salaisons.

     

     

    MOISSONS

     

    Si la météo le permet, nous allons moissonner le triticale-pois et l’épeautre ce week-end. Vous vous doutez bien qu’avec la sécheresse, nous nous attendons à un faible rendement.

     

     

    COCHON

     

    Si la moisson le permet, je devrais faire abattre un porc « salaison » ce lundi 17 juillet, pour ceux qui voudraient de la viande de ces porcs hors d’âge à la viande rouge et goûteuse, il suffit de m’en demander à partir de mardi.

     

     

    MERCI

     

    Oui merci, à ceux qui nous suivent sur ce blog, sur facebook, par téléphone, par la pensée, et surtout merci pour votre soutient lors des moments difficiles que l’on vie à la ferme.

     

    LE LIEN FB : https://www.facebook.com/lafermedefigaro/

     

  • OUVERTURE DE NOTRE ATELIER DE BOUCHERIE !!! Enfin ...

    Voilà, nous y sommes enfin arrivé, après 3 ans de formation ifapme et de stage chez un artisan boucher charcutier renommé, presque autant d'années de travaux, nous pouvons enfin transformer nous-mêmes nos produits.

     

    Lire la suite

  • La clefs des champs, rtbf...

    L'hiver est maintenant derrière nous, il aura été finalement assez clément, idéal pour nous.

    Malgré le printemps capricieux et venteux que nous connaissons, les prairies poussent et verdissent, enrichies par le compost. Les bêtes seront bien heureuses de pouvoir y gambader à leurs guises dans une quinzaine de jours, si la météo se réchauffe un peu.

    Les agnelages sont terminés, ouf, une bonne chose de faites ! Il nous restent les vêlages pour  occuper nos nuits.

    Beaucoup d'entre vous nous demandes où nous en sommes avec l'atelier de découpe, et bien on avance, lentement trop lentement à mon goût mais je ne peux pas accélérer la cadence. Les travaux actuels sont aux mains des entrepreneurs et leurs agendas sont bien chargés. Les chambres froides sont posées, il reste à terminer l'habillage de l'atelier et le raccordement électrique.

    Je dois faire comme vous : patienter et ce n'est pas mon fort je l'avoue. Je me console en admirant nos splendides bœufs, ils ont l'air....délicieux, les agneaux sont tout simplement craquant et même fondant et les cochons gras à souhait. Je salive rien qu'à imaginer leurs goûts en bouche.

    Pour en revenir au titre de se post : début Mars nous avons été contacté par la Rtbf pour participer à la Clef des champs qui se déroulera en parallèle avec Télétourisme sur Han-sur-Lesse.

    Nous avons donc passé une super journée de tournage avec toute l'équipe, Katia, Bernard, Fabrice, Fabian, Pierre, Wolf, l'incontournable Philippe Soreil et un invité surprise.... le dindon.

    Vous pourrez donc nous retrouver le samedi 4 avril vers 14h sur la Rtbf.

     

     

     

  • Nouvelles fraîches...

    Malgré le silence radio du blog depuis bien longtemps, nous sommes plus que toujours en activité, en effervescence serait même le terme le plus adéquat.

    Concernant l'atelier de boucherie, les transformations sont en cours et devraient se terminer courant juillet de cette année, ce n'est pas facile de faire tous les travaux soi-même mais on y arrivera !

    Les premiers colis seront disponibles dans la foulée, ne vous inquiétez pas, je vous tiendrez au courant.

    Je pourrai normalement vous faire profiter de nouveaux produits laitiers, beurre, crème, lait, maquée, glace, etc....Depuis cette année nous avons terminé notre période de conversion et sommes donc en bio. Youpie !!!!

    J'ai créé un nouveau site internet pour mon écurie, un site pour la ferme et l'atelier suivra selon mon courage en fin de journée. Le lien est disponible sur ce blog.

    Laisser vos commentaires pour corriger mes éventuels erreurs.

    http://ecuriedaquilon.weebly.com

    Bon mois de juin à tous,

     

     

     

  • Un hiver et une météo épouvantable....

    Un blog en mode pause depuis un peu trop longtemps.

    Et pourtant nous n'avons pas hiberné comme des marmottes durant ce très (trop) long hiver, et ce printemps qui refuse d'éclater.

    Nous ne pourrons pas dire que la fin d'année 2012 et le début d'année 2013 seront des saisons à retenir.

    Pour ceux qui n'ont pas été au courant je fais un résumé de nos péripéties : 

    Nous avons perdu quelques jeunes bêtes qui avaient brisé une clôture et se sont contaminées dans un marais par la toxine du botulisme. Heureusement, ce n'est pas une maladie, mais une intoxication, donc pas de risque de transmission, mais quelle tristesse pour nous de voir nos animaux mourir sans pouvoir rien y faire.

    La gale avait fait son grand retour chez tous les éleveurs de la région, ils semblent qu'elle soient devenue résistante à pas mal de produits. Nos animaux croisés charolais sont restés indemnes de cette calamité, nous confortant dans notre choix de croiser tout le troupeau avec des races françaises. Reste à liquider le peu de bbb qu'il nous reste.

    Une nouvelle maladie provoquée par des piqûres de minuscule insecte volant à fait son apparitions fin de l'été dans les élevages bovins et ovins, chez nous les moutons ont été épargnés et les naissances ce sont bien passées, par contre ont a eu quelques cas dans les bovins, rien de grave, puisqu'une fois contaminés les animaux s'immunisent d'eux-mêmes, la nature est bien faite.

    Début d'année Denis a pu se rendre compte que tous les dentistes ne se valent pas.  Pendant presque 2 mois, il a pu profiter d'une rage de dents nuit et jour, provoquant une crise (ou poussée) de la maladie de Crohn qui lui a valu quelques journées d'examen en clinique et une bonne quantité de médoc à engouffrer, et beaucoup de kilos en moins. Tout est rentré dans l'ordre après changement de dentiste (merci à Mr Bawab Aref) et avoir découvert que le précedent dentiste soignait une dent parfaitement saine et dévitalisée sur la mâchoire du dessus, alors que la dent cariée était à l'opposé sur la mâchoire du dessous. Pour ceux qui tardent à aller au dentiste avec une carie, je les encourage à y aller sans délai, une fois l'infection installée dans la mâchoire ont ne sait quasiment plus endormir la zone.                                                          

    Heureusement le service de remplacement existe et nous avons pu compter sur des pros pour venir nous aider pour achever l'hiver et débuter le printemps.

    Pour ma part après mon opération à la main du mois de septembre, j'ai incroyablement bien récupéré la mobilité de la main gauche (merci au Dr Goffin), reste encore à ce que la jointure avant la dernière phalange se minéralise correctement, en attendant je garde les broches, ce qui me permet de faire la météo.

    Nos projets d'atelier de découpe avancent lentement, les entrepreneurs ont pris beaucoup de retard sur leurs autres chantiers (merci la météo) et nous ne savons pas encore quand les travaux commenceront.

    Nous attendons un temps plus clément pour pouvoir ensiler l'herbe et faire des foins, attendre encore et toujours, la nature décide pour nous.

    JD3050mars13.jpg

     En équitation j'utilise souvent cette phrase, c'est devenu un peu ma phrase clé pour les situations difficiles : CALME, DROIT ET EN AVANT.

    En attendant la prochaine plublication, portez-vous bien les gens.......

     

     

  • Invitations gastronomique à ne pas rater

    Je vous invite, un peu tard, à réserver un repas exceptionnel, concocté par Simon Carlier et son équipe, avec de vrai produit du terroir, c'est à dire, des produits de petits producteurs artisanaux comme nous. En parcourant le menu, vous trouverez d'ailleurs nos porcelets mangalitza.

    Les Saveurs du Languedoc 2011.pdf