• 6 mois de maturation, c'est long, très long, mais c'est bon, très très bon !!!!

     

    boeuf maturé 6 mois

    Je vous avais proposé de la viande maturée de 75 jours en février, pas suffisamment d’amateurs que pour entamer la pièce, donc finalement, j’ai pris la décision de voir ce que la même pièce donnerait plus tard, beaucoup plus tard…..

    6 mois, la moitié d’une année, et même un peu plus, quel jeu de patience pour moi, un pari un peu fou, histoire de voir la qualité de la viande que l’on élève et transforme sur la ferme.

    6 mois que j’ai laissé maturer le train de côte de mon bœuf, tué le 26 novembre 2015.Une grosse prise de risque, le plus beau morceau du bœuf qui reste là, pendu, dans ma chambre froide, tout ce temps à devoir attendre sans savoir si ce sera un terrible échec ou une belle réussite.

    Un matin, j’ai enfin décidé de lever le suspens.

    Je suis rentrée dans ma chambre froide et j’ai soulevé la pièce, je l’ai décroché de sa barre, posé sur ma table et me suis mis à la renifler, encore et encore, pour chercher une éventuelle odeur suspecte. Mais non, tout va bien, elle sent la salaison, la viande de bœuf séchée, mais sans le sel.

    Il n’y avait plus qu’à le débiter, ouf, plus facile à dire qu’à faire, cela se mérite une viande pareille, il faut tout d’abord parer la partie desséchée, non quel ne soit pas bonne mais ce n’est pas très présentable. Après je détache la chair du train de côte en un seul morceau. Et pour finir, je tranche de bonne pièce, épaisse, mais pas trop.

    Les photos ne sont pas des plus réussies, j’avais graissé l’objectif avec mon doigt, désolé, j’étais trop concentrée sur mon bijou de viande que pour m’en rendre compte.

    La quantité disponible est limitée et unique en son genre, ce qui ne sera pas vendu cette semaine terminera dans mon congélateur, car après dégustation le jour même, nous sommes fans de cette viande de caractère dont les arômes subtiles  sont plutôt à chercher dans la noisette, noix et autres fruits secs. Tendre à souhait, à manger à la cuillère.

    Rien à voir avec un gibier.

    Je demande 150 €/kg, viande nette, pas d'os, que de la viande maturée, ce n'est pas pour rien, mais c'est moins cher qu'ailleurs pour une durée de maturation exceptionnelle (la majorité s'arrête à 2 mois) et un bœuf de 5 ans d'âge n'ayant rien fait d'autre que de la viande (et se la couler douce).

    Pour commander ou un renseignement : 0495/52.80.32

    Merci de partager aux amateurs que vous connaîtriez.

    boeuf maturé 6 mois

  • Mi-juin, moitié de l'année, on piétine d'impatience dans la boue.....

    DSCF1890.JPG

     

    Bonjour, nous voilà à la mi-juin et on peut dire que la météo est assez stable depuis quelque temps, de l’eau et encore de l’eau.
    L’année dernière ainsi que la précédente, nous étions frappé par une sécheresse précoce, cette année nous subissons l’extrême inverse, la pluviométrie bat des records.
    Dans la vie au quotidien dans une ferme, les extrêmes surtout quand ils durent, ne sont pas bon.
    En 2015 et aussi en 2014, nous avions manqué d’eau en début de saison (au printemps) et les récoltes avaient été juste suffisantes pour passer l’hiver, et cette année la pluie qui tombe sans interruption nous empêche de récolter les fourrages à prévoir pour l’hiver.
    Nous n’avons pas encore fait le silo d’herbe pour l’alimentation des bêtes d’élevage et ne parlons même pas du foin pour les bêtes destinées à l’abattage. La raison s'est bien entendu la pluie qui ne nous permet pas de rentrer sur les terrains gorgés d’eau, et le manque de temps sec suffisamment longtemps que pour faire sécher le sol et le foin.
    Vivre de et avec la nature, pas si facile la vie de paysan.